Le langage inclusif : attitudes et évaluation de texte

Detta är en Master-uppsats från Lunds universitet/Masterprogram: Språk och språkvetenskap; Lunds universitet/Franska

Sammanfattning: La présente étude examine de façon quantitative le lien entre les attitudes envers l’égalité des genres et celles à l’égard du langage inclusif. Elle étudie aussi comment un texte écrit en langage inclusif est évalué, et observe les facteurs pouvant agir dessus. L’influence du genre, de l’aire linguistique et d’une argumentation promouvant ce type de rédaction sur les attitudes et sur l’évaluation d’un texte rédigé selon ses principes sont aussi étudiées. D’abord, des analyses statistiques montrent que les femmes ont des attitudes plus positives envers le langage inclusif que les hommes, et que les personnes habitant une aire francophone autre que la France manifestent des attitudes plus positives que les Français et les Françaises. Ces analyses confirment aussi une corrélation positive entre les attitudes d’une personne envers l’égalité des genres et ses attitudes à l’égard du langage inclusif. Ensuite, le texte rédigé en langage inclusif est moins bien évalué, mais semble être aussi bien compris que le même texte au masculin générique. Des analyses supplémentaires montrent une corrélation positive entre les attitudes envers le langage inclusif et l’évaluation du texte, mais seulement lorsque le texte est écrit avec ce type de rédaction. Finalement, les commentaires laissés fournissent de nouvelles perspectives sur l’usage et la réception du langage inclusif des 377 participant-es.

  HÄR KAN DU HÄMTA UPPSATSEN I FULLTEXT. (följ länken till nästa sida)